Reduction mammaire Tunisie

Le grand volume de la poitrine est très handicapant à plusieurs niveaux comme une gêne à s’habiller, à faire du sport mais surtout physiologique. En effet, cela cause des douleurs lombaires, au dos et aux épaules et un affaissement des seins qui provoque des frottements et le relâchement cutané. Une reduction mammaire Tunisie est la solution dans ce cas pour réduire le volume des seins.

reduction mammaire Tunisie

Indications derrière la volonté de diminuer la taille des seins

L’hypertrophie mammaire est la principale indication nécessitant une reduction mammaire . Ce grand volume est expliqué par l’accroissement hors norme de la glande mammaire qui survient à la fin de la puberté, suite à une prise de poids importante ou après une grossesse.

La lourdeur du volume mammaire cause à fortiori la ptôse des seins et leur relâchement.

Il n’y a pas d’âge limite pour faire une chirurgie de réduction mammaire, tant que la santé de la patiente le permette. Par contre, il faut attendre la fin de la puberté pour opérer une jeune demoiselle qui souffre d’hypertrophie mammaire et de ses conséquences.

Prix reduction mammaire Tunisie

Refaites votre poitrine en toute sécurité avec L’Elégance. Ci-dessous le tarif d’une réduction mammaire Tunisie :

InterventionPrixSéjour
Réduction mammaire2000 €6 nuits et 7 jours

 

Déroulement de la réduction mammaire

Pour faire une réduction mammaire en Tunisie la patiente sera sous anesthésie générale et le chirurgien mettre entre 2 à 3 heures pour la soulager du surplus glandulaire. Une hospitalisation de deux nuits est parfois nécessaires, sinon une nuit devra suffire.

Pour commencer, le chirurgien devra faire son traçage pour délimiter les incisions.

Incisions possibles

Selon le degré d’hypertrophie que le chirurgien vise corriger, il peut choisir entre ces deux incisions :

  • Lorsque l’hypertrophie est modérée, le chirurgien fait obligatoirement deux incisions, une circulaire autour de l’aréole et une deuxième verticale jusqu’au pli sous mammaire.
  • Si l’hypertrophie est un peu plus importante et que le chirurgien le juge nécessaire, il peut rajouter une troisième incision dans le pli sous mammaire.

Etapes de la réduction mammaire

Après avoir choisi l’une ou l’autre des incisions, le chirurgien enchaine par les étapes suivantes.

  • Supprimer le surplus glandulaire et remonter la glande du sein.
  • Redraper la peau pour bien épouser les nouveaux galbes
  • Réduire la taille de l’aréole, la repositionner et repointer le mamelon vers le haut.

Au cours du processus le chirurgien veille à préserver la vascularisation et la sensibilité du sein. Pour suturer, le chirurgien utilise du fil résorbable et pose à la fin de l’intervention des drains et un pansement modelant sous forme de bandes élastiques pour soutenir les seins.

Avant votre sortie de la clinique esthétique en Tunisie, les drains et le pansement sont retirés. A ce moment-là, un soutien-gorge de contention adapté sera gardé pendant un mois après l’opération à garder même pendant la nuit.

Suites opératoires de la réduction mammaire

 Cette intervention chirurgicale n’occasionne pas de fortes douleurs, la prise d’antalgiques permet de soulager des douleurs.

Les ecchymoses et les œdèmes disparaissent au bout de 1 à 2 semaines.

Il faut éviter de lever des choses lourdes pendant 3 semaines.

Ne pas faire des gestes brusques et trop solliciter la poitrine en relevant les bras vers le haut.

Prévoyez la reprise de votre travail après trois semaines après votre chirurgie mammaire.

Pour la reprise du sport, il faut le faire progressivement après deux mois.

Peut-on envisager une grossesse après la réduction mammaire ?

Il est possible de tomber enceinte 6 mois après la chirurgie mais de préférence, ne faire cette intervention que si la femme ne veut pas avoir d’enfants. En effet, lors de la manipulation, les canaux galactophores risquent d’être sectionnés et l’allaitement risque d’être compromis.

Résultat : une petite poitrine ferme et regalbée

 Le résultat de la reduction mammaire Tunisie est tout de suite visible le lendemain de l’intervention. Leur volume a été réduit et le relâchement corrigé.

Le temps que l’œdème se résorbe, càd au bout de 3 mois, la poitrine commence à retrouver sa souplesse et ce n’est qu’au sixième mois que sa forme devienne définitive.

Mais pour avoir vraiment le résultat définitif, il faut laisser le temps à ce que le processus de cicatrisation se passe au bout de la première année. Evitez donc de les exposer au soleil.

En évitant de fortes variations pondérales, la patiente se retrouve à l’issue de la période de convalescence avec une poitrine allégée et raffermie. Une liberté de mouvement, de faire du sport et de s’habiller comme elle le veut est gagnée au bout de la réduction mammaire. La patiente est aussi soulagée des problèmes lombaires causées par le poids excessif de ses seins.